L'amour sans histoire

Publié le par Bernard Bel

Et si la vie n’était ni une ligne droite, ni cercle ni spirale, ni rien de connu ?

Kundera écrit dans « L’ignorance » :
[La mémoire] n’est capable de retenir du passé qu’une misérable petite parcellette sans que personne ne sache pourquoi justement celle ci et non pas une autre, ce choix, chez chacun de nous, se faisant mystérieusement, hors de notre volonté et de nos intérêts.
Ce qui échappe à l’oubli, dans une relation amoureuse, ce sont des fragments, sensations fugaces et images surexposées qui résistent à tout emboîtement ; nous en avons perdu le fil, le sens, le temps.

Autrement dit : une histoire d’amour n’a pas de sens, pas d’histoire. C’est une perte de temps !

Je m’amuse à relier ces fragments par le fil de l’écriture pour en faire des colliers.

Publié dans PRISES DE TETE

Commenter cet article